Histoire du festival

 

En juin 1990, la « Rue en Fête » a vu le jour. Ce fut le premier galop d’essai pour tester les réactions et l’ouverture du public local à l’égard des Arts de la Rue. Cette « Rue en Fête », programmée deux jours après la Fête de la Musique, prolongeait avec l’expression théâtrale de rue l’esprit de fête déjà installé. Quelques milliers de Libournais répondirent favorablement à cette nouvelle proposition.

En 1992, le théâtre de rue faisait une première apparition dans la programmation des fêtes de la ville.

En 1993, Fest’Arts est né.

Notre présentation était d’apporter au public une nouvelle lecture aux manifestations libournaises, notamment en offrant aux fêtes traditionnelles une autre dynamique. Avec les Arts de la Rue, notre volonté était de créer un évènement festif et convivial où le spectacle vivant serait accessible à tous, dans une bastide qui offrait un espace apte à accueillir les multiples facettes des arts de la rue.

Ainsi, le théâtre de rue nous est apparu comme une évidence pour Libourne. Les expressions artistiques multiples que développent les Arts de la rue : la créativité, l’irrévérence, la spontanéité et l’interactivité sont des éléments forts qui favorisent des rencontres originales avec le public. Par ailleurs, la configuration de la ville s’est avérée totalement en phase avec les Arts de la rue, donnant matière à pouvoir métamorphoser l’espace urbain en espace scénique.

Dans un premier temps, Fest’Arts était organisé par l’association Festivités et Actions Culturelles. Cette association était conventionnée avec la Mairie de Libourne pour mettre en œuvre un des champs de la politique culturelle de la Ville de Libourne, à travers la diffusion de spectacles et la mise en place d’évènementiels. Depuis 2005, l’association a été dissoute au bénéfice d’un service culturel municipal dont le budget est annexé au budget de la Ville. Les missions du service se sont ainsi étendues à la gestion du théâtre municipal : « Le Liburnia ». L’esprit qui anime notre démarche culturelle reste centré autour des artistes qu’ils soient dedans ou dehors, sur scène ou dans la rue afin de faire un lien entre le théâtre et le festival.

Depuis 2005, l’association FAC est devenue un service culturel de la Mairie de Libourne. Ce service organise la saison culturelle et artistique du théâtre le Liburnia et le festival International des arts de la rue, Fest’Arts.

Fest’Arts a trouvé son public, ce rendez-vous estival accueille désormais plus de 45 000 libournais, girondins, aquitains mais également festivaliers du territoire français ou européen, jeunes et moins jeunes, tous passionnés par la programmation de ces trois jours de festival.